Cette cigarette de trop… 

 

La semaine dernière, je vous exposais quelques trucs pour reprendre la forme. Cette démarche doit inclure le changement de certaines habitudes de vie, dont le tabagisme. Avec de l’aide et une bonne volonté, il est possible de se débarrasser de cette fâcheuse habitude. Faites-vous confiance! 

 

Heureusement, il existe maintenant des moyens facilement accessibles pour entreprendre le sevrage de la cigarette. Votre pharmacien est tout désigné pour vous aider dès que germe l’idée de cesser de fumer. Que ce soit les timbres, les gommes et même certains médicaments, il pourra vous épauler et vous conseiller vers la meilleure méthode pour vous. Parfois, des thérapies alternatives peuvent être tentées, comme l’acupuncture ou l’hypnose. Ne sous-estimez pas les bienfaits d’un groupe d’entraide. La motivation en équipe, comme pour l’exercice, est souvent gagnante.

 

Pour augmenter votre motivation, j’ai pensé vous exposer tous les bienfaits qui seront ressentis au fil des années qui suivront l’arrêt du tabagisme. Soyez assurés qu’il n’est jamais trop tard pour cesser de fumer, même si vous fumez depuis de nombreuses années.

 

Dès la première journée « sans tabac », le taux monoxyde de carbone dans votre sang redevient normal. Les cellules de votre corps recommencent ainsi à recevoir tout l’oxygène nécessaire à leur bon fonctionnement. Votre tension artérielle et votre rythme cardiaque s’abaissent et les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée. Après 2 jours, la nicotine est entièrement éliminée de l’organisme et les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer. Ainsi, votre capacité à sentir et goûter des aliments s’améliore! Imaginez redécouvrir les recettes tant aimées, le goût subtil de l’épice que vous aimez et le bouquet d’un bon verre de vin! 

 

Après 3 jours, les bronches se relâchent, ce qui rend votre respiration plus facile et accroît votre capacité pulmonaire. Vous ressentez une plus grande énergie. Quel bilan positif en moins d’une semaine!

 

Dans les 3 mois qui suivent l’arrêt du tabac, votre circulation sanguine s’améliore. Vous serez ainsi capable de monter les escaliers sans être essoufflés, capables de vous amuser et d’en profiter pleinement. Vous songez même à reprendre le sport que vous aimiez tant. Si vous êtes enceinte et que vous cessez de fumer dans les 3 premiers mois de la grossesse, le risque d’avoir un bébé de petit poids redevient le même que chez les non fumeuses. Quel beau cadeau à lui offrir puisqu’un bébé de petit poids est à risque de problèmes de santé majeurs. 

 

Dans la première année, la toux, la fatigue ainsi que l’essoufflement continuels cessent graduellement. Votre voix de jeunesse remplace la voix rauque et cassée qui s’était sournoisement installée. Également, vos poumons peuvent davantage retenir les sécrétions ce qui augmente les chances de combattre une infection. Après un an, le risque de maladie du cœur a diminué de moitié. Pour les femmes, le risque de développer un cancer du col de l’utérus devient comparable à celui d’une non fumeuse.

 

Après 5 ans, le risque de cancer de la bouche, de la gorge et de l’œsophage diminue de moitié et cette diminution se poursuit graduellement dans les années à venir. Le taux de mortalité par cancer du poumon diminue également de moitié!  Et après 10 ans, ce risque rejoint celui observé chez les non fumeurs. 

 

Après 15 ans, le risque de problème du cœur est semblable à celui d’un non fumeur. Ça peut paraître long, mais comme ces problèmes n’arrivent que très rarement en jeune âge, cet effet est significatif!!

 

Cesser de fumer est une bataille difficile, parsemée d’embûches et de rechutes, mais vous serez fiers de l’avoir gagnée. Si les bienfaits physiques ne vous ont pas convaincus, pensez au voyage que vous vous offrirez avec l’argent économisé! Vos proches vous remercieront et apprécieront de vous retrouver!