Quelle est la quantité d'eau que l'on doit boire chaque jour ?

En lisant votre question, je me suis servie un grand verre d’eau fraîche! Merci de m’avoir rappelé l’importance de cette bonne habitude. Oui, l’eau, comme l’oxygène, est essentielle à la vie. Environ 60% de notre corps est formé d’eau, soit 36 à 40 kg pour un adulte de taille moyenne. Une partie de cette eau est dans les cellules et autour de celles-ci, une autre se situe dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques.

 

Quels sont les rôles de cette eau? Ils sont multiples! L’eau aide à maintenir le volume du sang, qui transporte l’oxygène, et de la lymphe, qui nous aide à combattre les infections, à maintenir la salive, qui permet d’avaler les aliments, à lubrifier les yeux, les muqueuses, la peau et les articulations. Toutes les réactions chimiques de notre corps, notre métabolisme, requièrent de l’eau. L’eau permet l’absorption et le transport des aliments et aide à l’élimination des déchets de l’organisme. 

 

À chaque jour, nous utilisons environ 2,5 litres d’eau, par le métabolisme, la digestion, l’élimination par l’urine et les selles, la sudation et la respiration. Il faut, chaque jour, remplacer cette eau utilisée. Environ 20% de cette perte est récupérée dans l’alimentation, surtout les fruits et légumes. Le reste de notre apport quotidien en eau, soit environ 80% des 2,5 litres d’eau utilisés quotidiennement, doit provenir de l’eau potable, des soupes et des boissons chaudes ou froides. Ceci correspond à environ 2 litres, d’où la fameuse règle des 8 verres d’eau par jour. Vous aurez compris que thé/café, jus, lait, soupes et sauces contribuent à ce 2 litres, ce qui veut dire que vous devriez boire de 1 à 1,5 litres d’eau par jour.

 

La sensation de soif apparaît lorsque l’organisme perd 1% de son eau. C’est un signal d’alarme qui empêche que la déshydratation s’installe. La déshydratation peut mener à d’importants désordres au niveau des électrolytes du sang. 

 

Lors des journées chaudes et lors de la pratique d’activités physiques, la sudation sert à maintenir la température du corps à un niveau acceptable. Dans ces conditions, il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire de l’eau. Les sportifs ont un besoin accru en eau. Voici quelques trucs pour éviter la déshydratation : 

 

Buvez suffisamment à tous les jours (visez 2 litres d’eau, de boissons ou de bouillon) 

Buvez environ ½ litre d’eau environ 2 heures avant une activité physique

Buvez tout au long de l’activité, suffisamment pour remplacer l’eau perdue (un litre par heure lors d’activités physiques intenses)

Buvez idéalement de l’eau fraîche (15 à 22 °C) lors des activités physiques

Si l’activité physique dure plus d’une heure et demie, buvez une boisson ou mangez des jujubes qui contiennent des électrolytes (glucides (sucre), sodium (sel) et potassium)

 

De façon générale, il vaut mieux boire souvent de petites quantités d’eau plutôt qu’une grande quantité d’un seul coup. À cet effet, les pochettes dorsales sont très utiles, particulièrement lors des activités physiques. Une gourde à portée de la main est tout aussi utile, mais il faut y penser et boire régulièrement. Vous éviterez ainsi de vous retrouver à uriner toute l’eau ingérée d’un seul coup et devoir en consommer encore plus! 

 

Quelle eau choisir? L’eau embouteillée se retrouve sous toutes ses formes, dans des contenants très attrayants. Il ne faut pas se laisser prendre à ce jeu « marketing ». Il est reconnu que l’eau au Québec est de très grande qualité, même dans les grandes villes. La plupart du temps, il n’est pas nécessaire d’acheter l’eau, et il est beaucoup plus écologique de ne pas le faire! Pour ceux qui n’aiment pas le goût de l’eau, sachez que si vous la placez au frigo environ 24h dans un contenant à moitié rempli, avec ou sans filtre, le goût s’estompera. 

 

Si l’eau contient différents minéraux, elle ne contient ni sucres, ni protéines et ni lipides. Elle ne donne aucune calorie. Attention aux différentes eaux aromatisées retrouvées sur le marché. Elles peuvent fournir une grande quantité de calories.

 

Un mythe existe quand aux dangers d’une surconsommation d’eau. Sachez qu’il est presque impossible de boire trop d’eau. Seules de rares personnes avec maladie mentale (potomanie) peuvent se retrouver dans ces conditions. Je n’en ai croisé qu’une dans mes 10 dernières années à l’urgence. 

 

Plus il fait chaud, plus vous suez et plus vous avez besoin d’eau. Buvez-en sans crainte, du robinet, et profitez de notre bel été québécois!